Tout savoir sur l’impression 3D

0 Comments


L’impression 3D est une technique de fabrication additive permettant à l’imprimante de créer des objets en trois dimensions. Comment fonctionne l’impression 3D ? Pourquoi avoir recours à cette technique ? Quelles sont ses limites ?

De quoi s’agit-il ?

Cette technique d’impression a été démocratisée au début des années 2000. Elle permet de transformer un dessin virtuel conçu sur un ordinateur en objet réel. On l’appelle également impression tridimensionnelle. Pour aboutir à l’obtention d’une pièce physique, l’imprimante fait fondre le matériau et conçoit la pièce par solidification, couche après couche.
Généralement, le plastique est le matériau de fabrication utilisé. Mais, on peut utiliser aussi de la résine liquide. Pour effectuer des impressions 3D, vous n’êtes pas obligé d’investir dans l’achat de matériel. Des sites comme https://www.abeille3d.com proposent l’impression en ligne de vos esquisses virtuelles. Vous y avez de nombreux matériaux au choix et pouvez personnaliser la couleur et la finition de votre objet.
Cette technique d’impression est utile dans presque tous les secteurs. Il est utilisé dans le domaine médical, par exemple pour la fabrication de prototype de prothèse dentaire. Dans le secteur de la joaillerie, cette technique aide les bijoutiers à la création des bijoux. L’impression 3D est également utilisée dans le domaine de l’architecture, la musique, le bâtiment, l’aéronautique, l’armée…

Les avantages de l’impression 3D

Cette technique d’impression permet de fabriquer des objets de toutes sortes. Les particuliers peuvent par exemple y recourir pour créer des jouets en plastique incassables pour leurs enfants. Vous pouvez concevoir des jouets personnalisés et les faire imprimer. C’est donc un excellent outil vous permettant de développer votre créativité. Envie d’un objet de décoration unique ? Dessinez-les et faites-les imprimer. Vous pouvez même concevoir des pièces d’une grande complexité géométrique. Votre imagination est la seule limite ! Avec l’impression 3D, vous pouvez également réparer vos objets cassés. Il vous suffit de modéliser sur votre ordinateur la pièce manquante, et de donner vie à vos idées !
Pour les professionnels, ils peuvent utiliser cette technique par exemple pour réaliser une maquette d’un projet immobilier. On peut aussi y recourir pour la fabrication de coques pour les iPhone, etc. Pour ceux qui travaillent dans le secteur de la pâtisserie, l’impression 3D permet de produire des moules personnalisées. L’imprimante peut être utilisée aussi pour les petites que les grandes séries d’impressions. Avec cet outil, les designers auront ainsi une très grande liberté de design.

Recourir à ce processus permet aussi aux professionnels de gagner du temps. Ils n’ont plus besoin d’attendre des semaines pour la création de leur prototype. Il leur suffit de créer les modèles dont ils ont besoin, et l’imprimante les matérialise. Puis, si vous décidez d’investir dans l’achat de ce matériel, l’impression 3D contribue à la diminution du coût de vos impressions. En effet, si les autres procédés traditionnels requièrent l’intervention de nombreuses personnes, l’imprimante 3D, elle, a juste besoin d’une personne qualifiée.

Des inconvénients ?

La liberté de conception qu’offre l’imprimante 3D peut aussi constituer son inconvénient. En effet, de nombreuses personnes ont utilisé cette technologie dans la création d’objets dangereux. Elles ont imprimé des armes en plastique et ont par ailleurs diffusé les fichiers permettant de les imprimer directement chez soi. Il existe quand même des imprimantes qui permettent d’empêcher la création de tels objets. Autre limite de cette technique : la taille des objets pouvant être imprimés est limitée. Ceci peut toutefois être contourné en fabriquant les morceaux nécessaires en plusieurs fois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.